Empreinte écologique (EE) et biocapacité (BC) de la Wallonie

L’empreinte écologique informe de façon synthétique sur certaines pressions exercées sur le capital naturel par un individu ou un groupe en fonction de son mode de consommation et de production. Cet indicateur est souvent utilisé comme outil de communication pour sensibiliser l’opinion publique à la pression exercée par nos modes de vie sur l’environnement.

L'empreinte écologique et la biocapacité ont été conçues par Mathis Wackernagel et William Rees en 1996 (Université de Colombie-Britannique de Vancouver au Canada).

Empreinte écologique (EE) de la consommation de la Wallonie, de la production, de l'importation nette et de la biocapacité (GFN2012) (gha)



20022003200420052006200720082009201020112012
WallonieConsommation16.666.96317.445.12516.962.55415.929.81016.866.89416.432.21416.768.63716.936.78617.782.22018.229.73117.344.451
WallonieProduction17.745.92818.055.33718.567.11617.919.24617.650.08917.166.45317.877.33515.598.29816.259.85216.245.02215.138.391
WallonieImportation nette-1.078.965-610.212-1.604.562-1.989.436-783.195-734.239-1.108.6981.338.4891.522.3681.984.7092.206.060
WallonieBiocapacité7.248.3357.208.6107.586.0367.264.4717.161.9417.309.6607.616.5967.984.1477.585.0978.131.1947.916.991

Indicateur : Empreinte écologique (EE) de la consommation de la Wallonie, de la production, de l'importation nette et de la biocapacité (GFN2012)

Unité : gha

Source(s) : ICEDD, SPW - DGO4 (ancrage communal), SPF économie - Statbel, FAOSTAT, FAO FishSTAT, EUROSTAT, FICOW, SPF Finances, BNB (CCP), GFN, AwAC, Registre national
Calculs: EcoRes, Ecolife, ICEDD

Période(s) : 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012

Définition : Les calculs de l'EE et de la BC réalisés pour la Wallonie reposent sur une approche dite « top-down ».

Cette méthode « macro-économique » consiste à déduire la consommation apparente de matières biologiques des résidents d’un territoire en retranchant de leur production et de leurs importations les matières qu’ils ont exportées.

Concrètement, le calcul de l’EE de la production et de la BC repose sur des données régionales d’occupation des sols, sur l’utilisation de matières et d’énergie par les ménages, les collectivités et les entreprises opérant sur le territoire wallon.

L’EE des importations et exportations se calcule, quant à elle, au départ de statistiques du commerce extérieur de la Belgique régionalisées et sur des données biophysiques nationales publiées par la FAO.